En 1928, le grand peintre français Bernard BUFFET est né à Paris. Amoureux de la peinture, il a poursuivi des études en la matière à Paris dans l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Il est devenu un grand artiste et a consacré les 71 années de sa vie à sa passion « la peinture».

Le peintre français Bernard BUFFET avant l’année 1958

Avant 1958, la France a vu naître un jeune peintre Bernard BUFFET qui a fortement bouleversé le monde de l’art avec ses œuvres expressionnistes et figuratifs. A peine 18 ans en 1946, il a exposé son premier tableau, un autoportrait au salon des moins de 30 ans, à la galerie des Beaux-Arts. Et a réalisé sa première exposition en décembre de l’année suivante. Sa rencontre avec Emmanuel David en 1948 a marqué son entrée dans la cour des grands, ses œuvres étaient vendus dans la galerie de celui-ci, puis partagés avec Maurice Garnier, devenu l’unique et son plus fidèle marchand jusqu’à sa mort et même après cela. Chaque année depuis 1949, des expositions annuelles sont organisées à chaque mois de février à la galerie Maurice Garnier avec des thèmes différents à chaque fois et cela perdure même après la mort de l’artiste.

Le peintre français Bernard BUFFET et la période post 1958 : œuvres colorés

L’année 1958 a été marquée par la rencontre de Bernard BUFFET avec sa muse et campagne « Annabel ». Après cette rencontre, les œuvres de l’artiste sont devenus plus colorés, il utilisait plus de couleurs dans ses tableaux et dessinait plusieurs thèmes différents : paysage, bâtiment, etc … . Il a aussi beaucoup peint et autoportraituré sa femme et muse  Annabel. C’est en 1958 que les critiques ont commencé pour l’artiste en France, peintre commercial dit-on ! Or en dehors de la France, il a été apprécié. En 1973, un musé a été édifié à son nom au Japon, grâce à un milliardaire Japonais qui a eu le coup de foudre pour ses œuvres et qui était devenu un de ses plus enthousiaste acheteur.

Le peintre français Bernard BUFFET : artiste peintre jusqu’à la mort

Le grand peintre français Bernard BUFFET est un artiste exceptionnel avec un style propre à lui, facilement reconnaissable. Il a dévoilé à son ami Maurice Garnier qu’il se suiciderait si jamais il ne pourrait plus peindre car la peinture c’était sa vie. Et en 1997, les premiers symptômes de sa maladie, parkinson, ont fait leur apparition. Rongé par la maladie, et dans l’incapacité de faire ce qu’il aimait le plus « peindre », il s’est suicidé dans sa demeure le 09 octobre 1999 mais toujours avec un scénario qui sort de l’art, il s’est étouffé seul avec un sac noir imprimé de sa signature ultime, la meilleure façon de mourir en Samouraï, artiste pour la vie !